Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Published by Viva Minceur

Apprenez et entraînez-vous à reconnaître les signaux naturels de la faim et à y répondre de manière appropriée !

Apprenez et entraînez-vous à reconnaître les signaux naturels de la faim et à y répondre de manière appropriée !

Le corps envoie des signaux très clairs pour nous dire quand manger et quand arrêter. Mais l’écoutons-nous vraiment ?

Le corps émet des signaux on ne peut plus clairs lorsqu’il a besoin d’attention

Vous savez interpréter ce que vous dit votre corps lorsque vous avez la bouche sèche, lorsque vos paupières sont lourdes ou lorsque votre vessie est pleine. Et si vous êtes capable d’ignorer ces signaux pendant quelque temps, tôt ou tard, il vous faut boire, dormir ou faire un passage aux toilettes.

Si vous considérez la faim et la satiété de la même manière, alors vous pourrez apprendre à réguler les quantités que vous consommez. On ne ressent pas tous la faim de la même manière. La plupart ont l’estomac qui gargouille, certains ressentent quelques vertiges ou ont du mal à articuler leurs pensées lorsque leur glycémie chute entre les repas. Mais ce sont tous des signaux clairs que votre corps vous adresse pour vous faire comprendre qu’il commence à manquer de carburant. Et lorsque votre estomac se remplit, des signaux nerveux sont envoyés au cerveau, qui vous indique que vous avez suffisamment mangé. Il est alors temps d’arrêter.

Lorsque nous avons soif, nous buvons, sans en faire trop, jusqu’à ce que notre corps nous fasse comprendre que la soif est passée. Mais quand vous mangez, vous arrêtez-vous lorsque vous sentez que vous n’avez plus faim ? Ou posez-vous votre fourchette parce que vous êtes repu ? Ou vous arrêtez-vous parce que votre assiette est vide ou parce que vous avez réussi à terminer le plat ?

Apprendre à reconnaître les signaux naturels du corps et y répondre de manière appropriée requiert un peu d’entraînement

Essayez de tenir un journal sur le sujet pendant quelques jours. A chaque fois que vous mangez, évaluez votre faim sur une échelle de 1 à 10 (1 signifiant que vous vous sentez faible et que vous êtes affamé, et 10 signifiant que vous êtes repu et que vous vous sentez presque nauséeux) avant et après le repas. Dans l’idéal, commencez à manger lorsque votre faim se situe à 3 ou 4, c’est-à-dire que votre estomac gargouille un peu et vous vous sentez prêt à manger. Arrêtez-vous lorsque vous en êtes à 5 ou 6, à savoir lorsque votre appétit est satisfait sans que vous sous sentiez trop repu.

Vous verrez que ce petit exercice peut vous aider à reprendre la communication avec votre corps. Lorsqu’il vous fait savoir qu’il a besoin de carburant, n’ignorez pas les signaux. Si vous avez pour habitude d’attendre d’être affamé (1 ou 2 sur l’échelle de la faim), vous risquez de manger trop (9 à 10 sur notre échelle). Entraînez-vous à manger la quantité dont votre corps a besoin, pour vous sentir bien, satisfait, sans aller jusqu’à la satiété totale.

 

Susan Bowerman est Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife. Elle est diététicienne professionnelle et spécialiste de la diététique sportive.

Comment on this post