Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Published by Viva Minceur

Certains adolescents sont friands des aliments sucrés ou gras entre les repas. Le grignotage devant l’écran de télévision ou d’ordinateur devient une habitude. Pour adopter un meilleur rythme alimentaire, découvrez nos recommandations.

Certains adolescents sont friands des aliments sucrés ou gras entre les repas. Le grignotage devant l’écran de télévision ou d’ordinateur devient une habitude. Pour adopter un meilleur rythme alimentaire, découvrez nos recommandations.

Le grignotage

On appelle grignotage la prise d’aliments en dehors des repas. Il peut être encouragé par des menus peu consistants, le stress, l’ennui, etc. Le grignotage répond à une sensation de faim qui n’est pas toujours fondée.

Lorsqu’on grignote, l’estomac travaille en permanence et il en prend l’habitude. Déréglé, il ne reconnaît plus la « vraie » sensation de faim. De plus, l’adolescent a tendance à se jeter sur les distributeurs qui fournissent des aliments gras ou sucrés : gâteaux, bonbons, barres chocolatées…

4 repas par jour

Pour arrêter de grignoter toute la journée, il est nécessaire de respecter le rythme de 4 repas par jour, en essayant de les prendre à heure fixe. Pendant le repas, il est recommandé de consommer des féculents (pâtes, pain, riz...) qui apportent de l’énergie pour tenir jusqu’au repas suivant. En cas de petit creux, il est conseillé de choisir un fruit, accompagné de 2 tranches de pain et d’un carré de chocolat.

Je raffole du sucré !

Marie – 17 ans

Il n’y a pas de quoi culpabiliser, le tout est d’apprendre à « bien » consommer sucré. Juste de temps en temps, pas tous les jours :

  • Les fruits sont une alternative intéressante quand on a envie de se faire plaisir : ils sont naturellement sucrés et apportent en plus des vitamines. Frais, cuits, entiers ou en compote, il en existe toute une ribambelle pour varier les plaisirs.
  • En ce qui concerne les sodas, on peut en consommer de temps en temps.  On peut aussi alterner avec des versions « light » ou de l’eau pétillante aromatisée, par exemple. Les produits laitiers peuvent aussi être agrémentés d’une touche sucrée en y ajoutant des fruits frais coupés en dés ou de la compote.
  • Au goûter ou au petit déjeuner, on peut accompagner un morceau de pain d’un carré de chocolat (noir dégustation, au lait avec des noisettes, des amandes ou des raisins secs).

 

Le cocktail à éliminer : canap’ + TV + ordi + grignotage

Rester inactif toute la journée (devant la TV ou l’ordinateur), ce n’est pas bon pour la santé. Pourquoi ne pas jouer au foot avec les copains ou aller se balader ? Au moins 30 minutes d’activité physique par jour sont nécessaires pour être en bonne santé.

Comment y arriver ? Prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur ou aller en cours à pied ou en vélo quand c’est possible. À la piscine, on peut essayer de nager à son rythme, au moins une demi-heure. C’est un bon moyen de faire travailler tous les muscles du corps.

Le souci avec les activités dites « sédentaires » (TV, ordinateur, console de jeux…), c’est que d’une part, on ne bouge pas trop, mais en plus, ça s’accompagne souvent de grignotage de produits sucrés ou gras et de consommation de boissons sucrées.

Le grignotage

On appelle grignotage la prise d’aliments en dehors des repas. Il peut être encouragé par des menus peu consistants, le stress, l’ennui, etc. Le grignotage répond à une sensation de faim qui n’est pas toujours fondée.

Lorsqu’on grignote, l’estomac travaille en permanence et il en prend l’habitude. Déréglé, il ne reconnaît plus la « vraie » sensation de faim. De plus, l’adolescent a tendance à se jeter sur les distributeurs qui fournissent des aliments gras ou sucrés : gâteaux, bonbons, barres chocolatées…

4 repas par jour

Pour arrêter de grignoter toute la journée, il est nécessaire de respecter le rythme de 4 repas par jour, en essayant de les prendre à heure fixe. Pendant le repas, il est recommandé de consommer des féculents (pâtes, pain, riz...) qui apportent de l’énergie pour tenir jusqu’au repas suivant. En cas de petit creux, il est conseillé de choisir un fruit, accompagné de 2 tranches de pain et d’un carré de chocolat.

Je raffole du sucré !

Marie – 17 ans

Il n’y a pas de quoi culpabiliser, le tout est d’apprendre à « bien » consommer sucré. Juste de temps en temps, pas tous les jours :

  • Les fruits sont une alternative intéressante quand on a envie de se faire plaisir : ils sont naturellement sucrés et apportent en plus des vitamines. Frais, cuits, entiers ou en compote, il en existe toute une ribambelle pour varier les plaisirs.
  • En ce qui concerne les sodas, on peut en consommer de temps en temps.  On peut aussi alterner avec des versions « light » ou de l’eau pétillante aromatisée, par exemple. Les produits laitiers peuvent aussi être agrémentés d’une touche sucrée en y ajoutant des fruits frais coupés en dés ou de la compote.
  • Au goûter ou au petit déjeuner, on peut accompagner un morceau de pain d’un carré de chocolat (noir dégustation, au lait avec des noisettes, des amandes ou des raisins secs).

 

Le cocktail à éliminer : canap’ + TV + ordi + grignotage

Rester inactif toute la journée (devant la TV ou l’ordinateur), ce n’est pas bon pour la santé. Pourquoi ne pas jouer au foot avec les copains ou aller se balader ? Au moins 30 minutes d’activité physique par jour sont nécessaires pour être en bonne santé.

Comment y arriver ? Prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur ou aller en cours à pied ou en vélo quand c’est possible. À la piscine, on peut essayer de nager à son rythme, au moins une demi-heure. C’est un bon moyen de faire travailler tous les muscles du corps.

Le souci avec les activités dites « sédentaires » (TV, ordinateur, console de jeux…), c’est que d’une part, on ne bouge pas trop, mais en plus, ça s’accompagne souvent de grignotage de produits sucrés ou gras et de consommation de boissons sucrées.

 

Comment on this post